top of page

Le Principe d'Archimède. Au Théâtre des Abeilles du 15 au 24 mars.

Bienvenue dans cette toute nouvelle chronique. Pour revenir en force, nous vous proposons un interview exclusif avec Jacint Margarit, le metteur en scène de la prochaine pièce de théâtre à l'affiche : "Le Principe d'Archimède".


Jacint a répondu à nos questions pour en apprendre plus sur la compagnie et le spectacle. La pièce sera jouée en mars au Théâtre des Abeilles.


Le Principe d'Archimède. Au Théâtre des Abeilles du 15 au 24 mars.
Le Principe d'Archimède. Au Théâtre des Abeilles du 15 au 24 mars. Photo : Sulliane Bressoud.

Pour commencer, peux-tu nous parler de la pièce ?

"C'est l'histoire d'un maître-nageur, accusé par une enfant de 5 ans d'avoir embrassé un autre enfant sur la bouche. On pourrait penser que la pièce va parler de pédophilie et des sujets qui s'y rapportent, mais le thème principal est tout autre. Le texte se rapporte à des sujets très actuels."

Présente-nous la compagnie Mandragore.

"J'ai créé cette troupe de théâtre en 2012. Tous les acteurs sont professionnels. Je tiens beaucoup à cette compagnie et y porte beaucoup d'affection."

Y a-t-il une mise en scène spéciale ?

"Lorsque j'ai lu ce texte, j'ai tout de suite pensé qu'une mise en scène originale était nécessaire. Je savais qu'il fallait que le public puisse regarder un autre public en train d'assister à la pièce. Après plusieurs idées, j'ai finalement opté pour une mise en scène bifrontale. C'est-à-dire qu'il y a un gradin de chaque côté de la scène."

La pièce a-t-elle pris longtemps à être montée ?

"On a travaillé toute la mise en scène et la pièce en 1 mois ! Mais on s'est vu tous les jours de 09:00 à 17:00. C'était intense."

Pourquoi est-il important de voir cette pièce ?

"Cette pièce est une réflexion sur notre société actuelle. Elle nous fait nous poser énormément de questions et remet beaucoup de choses en doute. Pour moi, le théâtre exprime tellement de choses. Il peut faire rire, pleurer, et c'est important de voir différents styles de pièces et de varier."

Un dernier mot pour motiver les gens à venir ?

"Ce texte ne va pas vous laisser indifférent. Il est très bien écrit et construit. Je trouve qu'il ne faut pas avoir peur d'être mal à l'aise… Il y a des moments difficiles, mais ça reste un beau moment. Ce sujet peut être abordé de différentes façons et cette pièce est un très bon moyen de l'exprimer."

Quelle est la morale de l'histoire ?

"Il n'y en a pas une précise… C'est une réflexion que chacun doit mener à sa propre façon. Il y a des questions posées dans le texte et c'est au spectateur d'y répondre."

Merci beaucoup à Jacint Margarit d'avoir répondu à nos questions. Nous vous conseillons donc vivement d'aller voir la pièce, en espérant que cela vous touche et que vous pourrez en amener votre propre réflexion ! Les billets sont réservables sur le site du Théâtre des Abeilles.


Nous vous remercions pour votre lecture et à bientôt !


Yaëlle et Clémentine


Dates du spectacle

  • Vendredi 15 mars, 20h

  • Samedi 16 mars, 20h

  • Dimanche 17 mars, 17h

  • Vendredi 22 mars, 20h

  • Samedi 23 mars, 20h

  • Dimanche 24 mars, 17h




Comments


bottom of page