Enrique Medrano est formé à l’École supérieure d'art dramatique de la Comédie de Saint-Etienne (F), sous la direction de Prosper Diss et de Daniel Benoin.

Son parcours débute en Suisse avec Valérie Poirier dans Casimir et Caroline d'Ödön von Horvath en 2004 et Malinche Circus, création du Théâtre de la Poudrière, mise en scène d'Yves Baudin en 2005.

Suivent notamment les pièces: Deux sur la balançoire de Gibson par C. Laubscher,  Penthésilée de Heinrich von Kleist, mise en scène d’Y. Perrin, Ce soir on improvise de L. Pirandello, par Jacint Margarit, Marie des Grenouilles de J.-C. Grumberg, signé Nathalie Sandoz, Le sicilien ou l'amour peintre et La jalousie du Barbouillé de Molière, mise en scène de Stéphanie Majors.

En 2012 avec L’Homme Qui d’Oliver Sacks, sous la direction de Matthieu Béguelin, il est honoré du prix d’interprétation masculine au Festival international de théâtre à Fribourg en Suisse.

En 2013, il joue dans Le dernier train, pièce de Natacha Astuto, mise en scène Cédric Laubscher suivi de Une maison comme dans les livres, juxtaposition originale de textes de Tardieu, Rullier, Rebotier et Tchékhov, par Muriel Matile. Il est également mis en scène par Jean-Michel Potiron dans La Mouette de Tchékhov.

Les Trois Mousquetaires d’A. Dumas ouvre la saison 2014, en théâtre de rue, sous la direction de Manu Moser. 2015 sera ponctuée par Le Mariage Forcé de Molière dans la mise en scène baroque de Jean-Denis Monory. La création de Mich-el-le par l’auteure Hispano-helvétique Dunia Miralles clôture l’année 2016.

2017 est consacrée aux tournées du Mariage Forcé et des Trois Mousquetaires en Suisse et en France. L'année 2018 sera en grande majorité francaise avec Harold et Maude à Paris et à Lyon, sous la direction de Jean-Denis Monory.

Début 2019, il retrouve Matthieu Béguelin pour la mise en scène de textes d’amour tirés des grands classiques du théâtre, du cinéma et de la chanson française et espagnole dans le spectacle Déclarations d’Amour, joué en salle et en rue au Festival international de la Plage des six Pompes, à La Chaux-de-Fonds. Suit en Avril La Cerisaie, A. Tchékhov, mise en scène par la new yorkaise Niki Flacks et jouée à Paris. Le premier semestre 2019 se finalise avec Des souris et des Hommes  de John Steinbeck, mis en scène Jacint Margarit. L’année se conclut par la création au théâtre des Abeilles de Ladies Night, sous la direction de Jacint Margarit,

Enrique Medrano

  • facebook